Exprimez vous!
Pour que les personnes qui nous dirigent aillent dans le bon sens ils doivent savoir ce que nous avons à leur dire. Grâce à ce blog vous avez l'opportunité de toucher l'assemblée nationale dans son ensemble et quelques députés en particulier, pour qu'ils ne puissent pas dire qu'ils ne savent pas ce que le peuple pense. Écrivez vos doléances à cette adresse E mail: le.blog.de.doleances@gmail.com

Bonjour
Je viens d'apprendre que la n°2 de Gironde sur la liste UMP envisageait 1000 éoliennes en Aquitaine! ( Une éolienne coûte 2 millions d'euros, soit 2 milliards d'euros!...)
Sait-elle bien que cette énergie est DEPASSEE et anti-écologique?
Et qu'en Aquitaine IL n'Y A PAS DE VENT...ce qui reviendrait à mettre en place des éoliennes de 200 m de hauteur, les 2/3 de la tour Eiffel.
Alors, pourquoi pas des éoliennes place des Quinconces et sur les Quais vers les hangars et sur la rive droite pour égayer, en face de la place de la Bourse.
Une étude sérieuse des éoliennes amènerait à abandonner ce type d'engin qui dénature les paysages, détruit entre 200 à 1000 oiseaux de passage et crée un véritable déert cynégétique.
De plus, après étude il est facile de constater que ce sont les allemands - qui n'en veulent plus!...- qui nous vendraient leurs surplus, avec des enveloppes de billets pour qui?
Soyons un peu innovants et regardons et lançons des études sur les HYDROLIENNES qui fonctionnent déjà en Ecosse et en Irlande du Nord. Le DANEMARK ne veut plus des siennes.
Nous n'en voulons pas en Aquitaine. Dans les Landes, des projets fous et totalement irresponsables sont en cours à PISSOS, LUE et LIPOSTEY et vont non seulement abimer le paysage mais vont faire baisser de 50% la valeur des maisons. Que diront nos touristes?...
Des solutions alternatives existent, il faut un peu d'imagination.
Des associations se constituent pour empêcher ces projets imbéciles.
Je demande que Monsieur DARCOS, Alexandra SIARI prennent position avant les élections, c'est urgent.
Veuillez je vous prie signer la pétition - lien ci -dessous - et la faire signer. MERCI.
Christian L'HUILLIER 40210 LUË
Membre de l'association " Du vent les éoliennes"

Share/Save/Bookmark

3 commentaires

Stéphanie on 6 mars 2010 à 08:26  

bonjour monsieur,
je découvre votre pétition et m'en étonne
je suis à votre totale disposition pour en débattre très simplement
mon article portait sur la nécessité de tendre vers une autonomie énergetique
nous avons organisé un déjeuner avec des représentants d'entreprises parmi lesquels l'un d'eux exprimant l'équation dont je me suis fait l'écho ....suite aux réactions nombreuses j'ai d'ailleurs, je pense que vous vous en êtes rendu compte modifié mon texte.....
le plus important sachez le, c'est que j'en appelle dans cette campagne à mettre en place un grenelle de l'environnement régional et des étatss généraux pour débattre, échanger nos points de vue et proposer des solutions réalistes qui satisfassent le plus grand nombre de personnes
avez vous lu les articles de mon blog? connaissez vous mon travail ? je vous invite à le faire ...vous vous rendrez compte que je ne suis ni sectaire ni absolutiste ....
ce chiffre de 1000 était de toute évidence une erreur mais il s'agissait de montrer que vouloir tendre vers une autonomie énergetique est une ligne d'horizon à se fixer et qu'elle nécessite qu'on en débatte
bien à vous


Dominique on 9 mars 2010 à 15:47  

Pour répondre au message précédent de Stéphanie :

Un énième Grenelle de l'environnement régional ne sera qu'un "machin" supplémentaire qui, à l'issue de palabres interminables, ne fera qu'entériner les volontés étatiques et européènnes. Sachez le, les français informés ne veulent pas de l'éolien, technologie dépassé et outrageusement dégradante pour les paysages. Nos politiques le savent très bien, et malgré cela, on fonce droit dans le mur ! Rendez vous dans 15 ans, pour visiter les premiers cimetières d'usines éoliennes laissées à l'abandon après les faillites des exploitants qui se seront précipités goûlument sur ces cash machines trop largement subventionnées par le contribuable.
Comment faire confiance à une technologie qui ne fournit que 1,5%de notre électricité nationale, et qui est de toutes façons abandonnée par les Allemeands et les Danois ?

La biomasse, oui, la géothermie, oui, les économies d'électricité par l'isolation, oui, l'éolien NON !

Ne nous engageons pas dans l'irresponsabilité. Que tous nos dirigeants s'informent correctement, et aient le courage de dire NON !

Jean-Marie


patrice on 12 mars 2010 à 14:58  

Madame, Messieurs;

Pour faire suite à vos articles concernant les éoliennes , je me permet de mettre en avant les études des gouvernements de Navarre et d'Andalousie nous donnant la mort par les chiffres de 19.43 oiseaux par éoliennes et par an, celles de Californie qui annoncent un chiffre record de 895 oiseaux /an .La société Winkelman aux pays bas annonce qu'un programme éolien de 1000 MW génère la collision de 20 000 oiseaux/an...

Chiffres et statistiques approximatifs puisque basés sur les carcasses trouvées aux abords des éoliennes, or on s'est aperçu d'une recrudescence de renard, de chats errants et de chiens qui emmènent les carcasses avant le décompte mettant en cause la fiabilité des statistiques.

Fort heureusement, les éoliennes ne tournent que 3 mois par an...

CPNT annonce que 30% des vols de migrateurs par temps de brouillard et de nuit seront détruits.

C'est dans le couloir migratoire le plus important de France avec des oiseaux venus de RUSSIE , de SCANDINAVIE, du ROYAUME UNI que Monsieur le Maire de LUE et ses " collègues de PISSOS et LIPOSTHEY" veulent installer une "ferme éolienne de 110 super structures au mépris des oiseaux migrateurs et des chiroptères.

La vie a plus de valeur que l'argent ?

L'ONF fait état dans les zones concernées de colonies de chiroptères menacées par les éoliennes car leur vol de chasse se situe à hauteur de pales.
Une chauve souris = 60 000 moustiques par saisons ( Mesdames et Messieurs faites provision de citronnelle...)

N'oublions pas que la migration se fait deux fois /an, à l'aller et au retour.

De plus, la construction d'une petite éolienne de 2 MW projète dans l'atmosphère plus de 449 tonnes de CO2.
Vous avez dit durable?

Patrice.